Interview de céline ROBIN, sophorologue

Céline ROBIN est sophrologue chez Maxsenss. Elle vous reçoit le mardi après midi à Lagny-sur-Marne. Céline est praticienne chez Maxsenss Kids qui propose des approches pour les enfants et les adolescents.

Maxsenss : Bonjour Céline, peux-tu nous présenter ton parcours ?

Céline : A l’obtention de mon BAC L j’ai arrêté l’école pour me lancer dan sla vie active.
Après avoir travaillé 3 ans j’ai décidé de commencer des études de psychologie, sociologie et sciences de l’éducation par correspondance.
Une fois ma licence en poche, je me suis orientée vers la prise en charge des enfants handicapés dans le milieu scolaire avant de m’orienter vers la formation.
J’ai ensuite pris des responsabilités dans l’univers de la formation continue, en passant par le développement commercial, la construction d’une offre de formation, puis l’orientation et la valorisation des acquis, savoirs faire et savoirs être de l’humain.

Après un bilan sur moi, mes choix de vie j’ai décidé de m’orienter vers ce qui me correspond pleinement: l’accompagnement des autres dans la prise de conscience d’eux mêmes et la levée de leurs freins éventuels.

Maxsenss : Peux-tu nous raconter comment tu as découvert ta pratique ?

Céline : Mon histoire avec la sophrologie commence par une période de remise en question personnelle, et de doutes sur ma connaissance de moi.
J’ai donc cherché comment et qui pouvait m’accompagner dans cette étape importante de ma vie.
C’est ainsi que j’ai connu la sophrologie.
A l’époque cette technique était moins connue et moins répandue, néanmoins c’est vers elle que je me suis tournée, convaincue que ma connaissance de moi devait émaner de moi et que j’avais quelque part en moi, toutes mes réponses.

Maxsenss : Comment as-tu développé une passion pour cette pratique et quelles furent les étapes pour te former et commencer à exercer ?

Céline : Lors de mon suivi j’ai découvert une technique me permettant, grâce à des fondamentaux accessibles (la respiration par exemple) et des visualisations (positives, c’est quand même bien plus sympa), d’accéder à une meilleure connaissance de moi: de mon corps, de mon esprit.

C’est alors, que j’ai su qu’un jour, moi aussi, à l’image de la thérapeute qui m’accompagnait, j’aiderai les gens à atteindre leurs objectifs et à retrouver un état de bien être au quotidien.

Quelques années plus tard, j’ai donc tout logiquement suivi une formation de sophrologue à l’Institut de Formation à la Sophrologie de Catherine Aliotta, pendant 2 ans.​

c’est suite à cette formation que j’ai décidé d’exercer.

Maxsenss : Peux-tu nous présenter ta pratique, en quelques mots, et ses principales applications et bienfaits ?

Céline : La sophrologie est une technique permettant, grâce à des fondamentaux accessibles (la respiration par exemple) et des visualisations positives, d’accéder à une meilleure connaissance de soi.

L’accompagnement sophrologique peut avoir lieu dans le cadre d’un objectif précis fixé par la personne souhaitant être suivi (ex: gestion du stress/ se préparer à vivre un changement, ou un évènement/ développement de son potentiel … ).
Il peut aussi avoir lieu dans le cadre d’un souhait plus général d’accéder à une meilleure connaissance de soi, ou encore à un bien être général et quotidien.

Maxsenss : Comment prendre rendez-vous avec toi et où pratiques-tu ?

Céline : Vous pouvez prendre rendez-vous sur doctolib. Je vous reçoit à Lagny-sur-Marne le mardi après midi au 16 rue Lenôtre.

Maxsenss : Merci Céline pour cet entretien.